Mieux comprendre son corps pour ne plus avoir mal au dos après être monté a cheval

Dernière mise à jour : 9 nov. 2021

Tu as souvent mal au dos après une séance à l’obstacle ou après avoir trotté assis?


Cette proposition d’exercice est pour toi!


À moins de problèmes médicaux majeurs, quand on a mal au dos après être monté à cheval, c’est que l’on lutte contre un déséquilibre.


Tout d’abord, vérifie l’équilibre de ta selle. Pars au trot, et si tu te sens partir vers l’avant comme sur un toboggan, relève l’avant de ta selle. Si au contraire tu « tombes » les fesses dans la bassine, relève l’arrière. C’est déjà une première étape.


Non, tu n’es pas nul, si tu dois sans cesse forcer pour rester dans une position, ce n’est pas de la stabilité, c’est de la fixité (être vissé dedans).


Ensuite, cet exercice te sera utile même si tu es cavalier de dressage, car l’idée ici est de trouver son centre de gravité : mets-toi debout sur tes étriers à l’arrêt, au pas, au trot, puis au galop (en fonction de ton niveau). Tu peux demander à quelqu’un de te tenir en longe.


Chausse les étriers courts au tiers du pied plutôt que sur les doigts de pieds, et lève-toi dans une inspiration qui te fait sentir grand(e) et large au niveau des côtes. Imagine un fil qui sort du sommet de ta tête et va droit vers le ciel. À l’expiration, imagine que ce fil descend le long de ta colonne vertébrale, pour en ressortir vers le bas et aller à la terre. Garde le ventre plat, et imagine qu’un ressort part de ton nombril pour aller vers les oreilles du cheval.


Libère tes hanche de telle sorte que tu sentes son articulation ouverte (quand on rentre les pointes de pieds à l'intérieur) et trouve le contact sur la selle à l’intérieur de tes genoux.



Photo Frédérique Duplain

Les mollets ne doivent pas être serrés, sinon l’effet nocif est double. Soit votre cheval est sensible et il part à toute allure, soit il est blasé à la jambe et ne bouge pas, mais ça va devenir très difficile de le faire avancer en position deux points de contact. Pour t’aider, tu peux mettre les bras vers l’avant.

Ensuite, si tu es à l’aise, tu peux fermer les yeux, ouvrir un bras sur le côté, lâcher les deux bras.


L’idée ici est de trouver son centre de gravité sans se raccrocher aux branches.


N’oublie pas de respirer, c’est très important, et d’orienter ton regard vers l’avant (pas au sol) avec un regard large et doux (pas fixe).


Voici la première étape qui te fera gagner en efficacité pour la position deux points et assise !

Continue de nous suivre pour connaître la suite, essaie l’exercice, et partage nous ton expérience!

0 commentaire